jeudi 4 novembre 2010

Prix Médicis 2010. Trio gagnant : Maylis de Kerangal, David Vann et Michel Pastoureau

Maylis de Kerangal a reçu, mercredi 3 novembre, le Prix Médicis pour son septième roman « Naissance d'un pont » paru chez Verticales, choisi dès le 1er tour par six voix contre une à « Une année avec mon père » de Geneviève Brisac (L'Olivier).

Dans les années 2000, John Johnson, dit le boa, maire de Coca en Californie, lance un concours international pour la construction d'un pont monumental, dans l'espoir de faire de sa ville une mégalopole. Le pont devient l'affaire de tous les habitants de la ville, des hommes d'affaires et de Georges Diderot, chef du chantier.


Maylis de Kerangal est l'auteur de trois romans aux Éditions Verticales, notamment « Corniche Kennedy » (2008), et d'un recueil de nouvelles, « Ni fleurs ni couronnes » (« Minimales », 2006).


Jim décide d'emmener son fils de 13 ans vivre dans une cabane isolée au sud de l'Alaska durant une année afin de renouer avec lui. Les dangers auxquels ils sont confrontés et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar. Le fils commence à prendre les choses en main jusqu'au drame violent et imprévisible qui scelle leur destin.

David Vann est né en 1966 sur l'île Adak, en Alaska. Après avoir parcouru plus de 40 000 milles sur les océans, il travaille actuellement à la construction d'un catamaran avec lequel il s'apprête à effectuer un tour du monde à la voile en solitaire. Il vit aujourd'hui en Californie.




Michel Pastoureau pour « Les couleurs de nos souvenirs », paru au Seuil, a reçu le Prix Médicis essai.

Ce journal chromatique sur plus d'un demi-siècle, est composé de souvenirs personnels, de notations prises sur le vif, de propos débridés, de digressions savantes et de remarques du sociologue, ethnologue et linguiste. Ce dernier retrace l'histoire des couleurs en France et en Europe et cherche notamment à comprendre comment elles s'inscrivent dans la mémoire

Spécialiste des couleurs, des images et des symboles, Michel Pastoureau est historien et directeur d'études à l'École pratique des hautes études. Il a publié au Seuil : Bleu, Histoire d'une couleur (2000), Figures romanes (2001), Noir, Histoire d'une couleur (2008), L'Art héraldique au Moyen Âge (2009), Et dans «La Librairie du XXIe siècle» : L'Étoffe du Diable. Une histoire des rayures et des tissus rayés (1991), Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental (2004), L'Ours, Histoire d'un roi déchu (2007).



Sources : blog.prix-litteraires.info, prix-litteraires.net et Electre – 3 novembre 2010